vendredi, juillet 12

Beni : suite à l’insécurité à Malio, le chef des Bashu suspend temporairement les activités du marché de Kabenete et ouvre un nouvel autre à Kahamba

Suspension temporaire des activités commerciales au marché de Kbenete se trouvant dans le groupement Malio, en chefferie des Bashu, dans le territoire de Beni, au Nord-Kivu, en Est de la RDC.

La décision est du chef de la chefferie des Bashu ; le mwami Abdoul Paluku Kalemire III. Le numéro un de cette chefferie justifie cette décision par la situation sécuritaire qui gangrène dans cette partie du territoire de Beni.

Selon l’esprit de la décision N°5072/CH-B/002/T342.5/2024 du 31 mai 2024 et exploitée par la rédaction de la rtr-benit.net mercredi 3 juillet 2024, le chef de la chefferie des Bashu, le mwami Abdoul Paluku Kalemire III, justifie cette mesure par la situation sécuritaire qui s’observe dans cette partie du groupement Malio.

Cette autorité coutumière parle des coups de balle qui se font entendre dans ce lieu public le jour du marché ; orchestrés par des porteurs illégaux d’armes qui se disputent souvent des produits vivriers perçus dans ce marché ; perturbant ainsi les activités économiques dans ce milieu d’échange.

Le numéro un de la chefferie des Bashu indique que cette décision vise à protéger les marchands et leurs biens fréquentant ce marché de Kabeneté.

« Le marché Kabenete est désormais fermé temporairement jusqu’à ce que la paix s’y observe », peut-on lire dans ce document.

Pendant ce temps, c’est un nouveau marché local qui vient d’être ouvert toujours dans le groupement Malio. Il s’agit du marché Kahamba.

La nouvelle d’ouverture de ce nouveau marché est contenue dans une décision N°5072/CH-B/003/T342.5/2024 du 31 mai 2024. L’autorité locale justifie l’ouverture de ce nouveau marché par l’arrêt des activités à celui de Kabenete.

« Le marché Kahamba est désormais ouvert officiellement et fonctionnera deux fois la semaine soit mardi et samedi », a écrit le chef de la chefferie.

Il invite ainsi le chef du groupement Malio, le commandant de la PNC, le chef de l’ANR ainsi que d’autres institutions de l’État dudit groupement à s’impliquer dans la réussite de ces décisions visant à protéger et à soulager la population locale.

Il faut noter que ce nouveau marché Kahamba qui fonctionnera dans le village Kisungu était un besoin de la population locale exprimer en mai 2023 dernier lors des cérémonies d’ouverture de la paroisse catholique de Kahamba.

Tsongo Kamala Bin-Phlégon

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *