vendredi, septembre 30

Beni : réglementation de la circulation routière pendant les heures de cours ; les enseignants en appui à la PCR aux alentours des écoles

Compte tenu des accidents de la circulation routière qui se produisent devant les écoles, l’État a initié la formation de certains enseignants sur la réglementation de la circulation routière pour appuyer la police de circulation routière (PCR) dans sa mission régalienne, mais ils ne vont pas se substituer aux policiers de la circulation.

Dieudonné Banga, chef d’antenne CNPR ville de Beni a insisté qu’un agent qualifié/enseignant doit avoir une morale posée, calme, tranquille et la maîtrise de soi. Il doit être physiquement fort et à bonne santé, souple, prudent clairvoyant et avoir le sang froid. Il doit aussi éviter l’ivresse publique, la tracasserie et le rançonnement.

L’enseignant formé ne doit pas s’exposer ni exposer les élèves aux accidents pendant la réglementation, connaissant les priorités de priorités comme les cortèges en mission d’Etat, les cortèges funèbres, ambulances.

Après la théorie, les enseignants formés sont allés appliquer la matière apprise au carrefour du marché central de Kilokwa, entrée de l’institut de Beni sous la surveillance du colonel Lembi Célestin qui a souligné qu’un agent qualifié doit se munir d’un gilet, sifflet et un panneau avec mention “STOP” en main pour la visibilité dans le cadre de la déontologie.

Satisfaits, les enseignants formés ont promi mettre en application ces règles qui régissent la réglementation de la circulation routière pour protéger les élèves avant et après cours tout en souhaitant être bien recyclés sur le nouveau code de la route pour bien accomplir cette tâche.

Faustin Nzala

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.