mercredi, juillet 17

Beni : réapparition du « phénomène de kidnaping » à Mangina, l’autorité municipale donne une mise en garde aux auteurs

La réapparition du « phénomène de kidnaping » de nouveau en commune rurale de Mangina, à 30 km a6 l’ouest de la ville de Beni, en territoire de Beni, au Nord-Kivu. Le bourgmestre de la commune de Mangina lance une mise en garde aux auteurs.

Une révélation faite jeudi 06 juin par Rocky Kakule Muvunga, bourgmestre de cette municipalité 24 heures après un enlèvement d’un opérateur économique du nom de Paluku Mukulu, habitant la cellule officielle quartier Kasithu, en commune de Mangina la nuit du mercredi au jeudi 06 juin par des bandits armés.

« Nous condamnons fermement ce qui est arrivé à l’opérateur économique Paluku Mukulu. Il a été surpris par des bandits qui détenaient une arme à feu dans un sac. Ils l’ont pris pour une destination inconnue. Grâce aux alertes et suivis des jeunes et le comité de sécurité, ils l’ont relâché. Nous donnons une mise en garde à ceux-là qui veulent pratiquer cette salle besogne », a dit Rocky Kakule Muvunga.

Précisons que la victime a été sauvée de justesse et les auteurs auraient pris fuite après avoir crepité quelques coups des balles. Une situation qui aurait paniquer la population croyant à l’incursion de l’ennemi.

L’autorité locale demande à la jeunesse de se dessolidariser de cette salle pratique.

Notons il y a quelques années passées, la commune de Mangina faisait face aux cas d’enlèvement des civils dont le grand nombre était libéré après payement des rançons, une situation qui n’était plus à la une qui veut de nouveau élire domicile.

Yves Romaric Baraka

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *