vendredi, juillet 12

Beni : plus 7000 déplacés vivent sans assistance du gouvernement à Mbau et Mavivi

Plus de sept mille (7 000) déplacés de guerre vivent sans assistance du gouvernement et des humanitaires à Mbau et Mavivi, des entités se trouvant sur la Route Nationale N°4, entre Beni-ville et Oïcha, chef-lieu du territoire de Beni, au Nord-Kivu.

La nouvelle a été livrée par la société civile du groupement Batangi-Mbau, qui révèle que, cette situation date de deux (2) mois. D’après cette structure citoyenne, ces déplacés sont venus de l’axe Mbau-Mantumbi, fuyant les attaques répétitives des combattants ADF ayant fait plusieurs morts.

Louis Katembo, Président des forces vives locales, parle d’une vie difficile menée par ces derniers dans les milieux de refuge.

Il appelle les bienfaiteurs à venir au secours de ces personnes et demande au gouvernement de vite pacifier cette zone pour permettre leur retour.

Selon cet acteur de la Société civile, sur le terrain, notamment à Mantumbi et environ, il s’observe une confusion entre les cultivateurs et les éléments de sécurité dans la profondeur.

Louis Katembo renseigne que, la présence des hommes vêtus en tenue des FARDC provoque une psychose, au sein de la population qui effectue les activités champêtres, dans la contrée.

KP de la rédaction RTR

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *