dimanche, août 14

Beni : les journalistes et la PNC Commissariat de Kasindi sur le chemin de la réconciliation

Le 15 juin 2022, deux (2) journalistes du groupement Basongora plus précisément de la cité frontalière de Kasindi étaient agressés par deux (2) éléments de la police nationale Congolaise (PNC) commissariat de Kasindi en plein reportage.

Depuis ce jour là, un climat des mésentente entre les deux (2) parties étaient observé, les journalistes avaient décidé porter plainte à charge de ces deux (2) éléments de la PNC présumés agresseurs des journalistes.

Des policiers pour venger la misérable situation dans laquelle se trouve leurs deux (2) collègues d’armes arrêtés par l’auditorat militaire inspection de Kasindi avaient passé aux menaces des morts à l’encontre des journalistes de Kasindi-Lubiriha.

Prenant la situation, les journalistes ont saisi officiellement le 20 juin 2022, l’autorité locale et suspendant toutes leurs activités sur les radios notamment les « Journaux ».

Après quatre (4) jours de suspension des journaux, les journalistes de Kasindi-Lubiriha ont repris vendredi 24 juin 2022 avec toutes les activités informatives.

C’était à l’issue d’un échange tenu dans la salle de réunion de la FEC/Kasindi avec le président de la corporation des médias du secteur de Rwenzori Ricardo Rupande qui a appelé les éléments de sécurité à protéger les journalistes.

Il faut noter que, au cours d’un huis clos tenu à son bureau avec le comité de l’Amicale des journalistes du groupement Basongora, AJB en sigle, le colonel Georges Ngonzela avait promis une « réconciliation » avec les journalistes de Kasindi-Lubiriha.

Fred Mastaki Rex

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.