lundi, décembre 5

Beni : “Le harcellement sexuel cible plus les femmes mais moins dénoncé” (Me Ruth Sabuni)

Le harcèlement sexuel, l’une des seize (16) formes des violences sexuelles et basé sur le genre fréquent souvent non dénoncé. Les hommes comme les Femmes peuvent en être victime.

Le harcellement sexuel est réprimé par les instruments internationaux parmi lesquels le protocole de Maputo. Cette forme des violences basée sur le genre n’est pas toujours dénoncée dans la communauté bien qu’une réalité dont les milieux professionnels.

Il est caractérisé par des gestes, attouchements, paroles, ou comportement gênant un individu.

Selon les statistiques livrées par le Chef de bureau genre, famille et enfant ville de Beni au Nord-Kivu, les femmes sont plus victimes, a dit maître Ruth Sabuni Mukandirwa responsable dudit service.

Selon cette juriste, coupable du harcellement coure une servitude pénale de un à douze ans. Elle invite toutes les filles à dénoncer le cas.

Disons en fin que la rédaction de la rtr-beni.net s’est engagée à accompagner la campagne de seize (16) jours d’activisme dans la lutte contre les violences basées sur le genre.

Bisimwa Kasisi

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *