vendredi, juillet 12

Beni : le député national Jules Mathe annonce la prise en charge académique de trois lauréats à l’examen d’État

Le député national Jules Mumbere Mathe a annoncé une prise en charge de la formation supérieure ou universitaire de trois (03) meilleurs à l’examen d’État spécialement dans les centres de Baswagha-Madiwe, Mangina et Oïcha, en territoire de Beni, province du Nord-Kivu, dans l’Est de la république démocratique du Congo.

Le meilleur score à l’examen d’État est encouragé par ce député, l’un de ceux qui ont récemment soutenu la lutte pour la gratuité de ces épreuves au Nord-Kivu dans une lutte d’ensemble avec ses collègues.

Le député national Jules Mathe veut ainsi promouvoir l’excellence et se porte garant d’apporter un meilleur des entités précitées aux cours à Kinshasa et les deux (02) suivants seront pris en charge dans les bonnes universités et instituts supérieurs de la région dont Butembo et Beni.

Il l’a rendu officiel cette promesse jeudi 27 juin 2027 pendant sa prise de parole devant les finalistes du secondaire au centre d’examen d’État de l’Institut Makukulu à Mangina.
La bonne nouvelle a été saluée par les finalistes ce jeudi même, élèves comme parents ont encouragé le député national Jules Mathe pour sa vision toujours émergente.

Cette promesse lors de son adresse aux candidats finalistes au centre d’examen d’État de l’Institut Makukulu, en commune de Mangina ne doit souffrir d’aucune faille avec l’aide du Seigneur, a dit l’honorable jules Mathe.

Il a bien insisté que seul le premier de chacun de ces trois milieux qui ira étudier à Kinshasa.

Il dit avoir choisi Mangina, Oïcha et le groupement Baswagha-Madiwe suite à la vulnérabilité imposée par les récents cas d’insécurité mais où la résilience se manifeste.

Prise en charge dans les bonnes institutions d’enseignement supérieur de la capitale, le député Jules Mathe a précisé que seuls le premier des milieux précités sera pris en charge à Kinshasa pendant que les deux (02) suivants de chaque milieu vont étudier dans les institutions locales dont celles de Butembo.

Erick Kawa et Bienvenu Katava

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *