vendredi, septembre 30

Beni : la poursuite des opérations conjointes FARDC-UPDF saluée par les forces vives de Ruwenzori

Les forces vives du secteur de Ruwenzori dans le territoire de Beni au Nord-Kivu saluent la prolongation des opérations conjointes FARDC-UPDF dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

C’est leur président, Monsieur Ricardo Rupande qui l’a fait avoir ce jeudi 2 juin 2022, au lendemain de cette prolongation.

Cet acteur de la société civile pense cependant que les deux mois ne suffiront pas pour endiguer cette rébellion qui n’a que perduré.

« Nous saluons cette prolongation car nous sommes de ceux qui avaient demandé que la durée des opérations conjointes soit prolongée », a-t- il indiqué avant d’ajouter cependant, «nous pensons que les deux mois qu’on a ajoutés ne sont pas suffisants. Peut-être qu’après ces deux mois, l’on pourra encore renouveler leur mandat (de forces conjointes FARDC-UPDF)

La société civile du secteur de Ruwenzori recommande par ailleurs aux deux forces de travailler dans une franche collaboration et d’intensifier la pression sur les rebelles.

« Nous demandons aux forces conjointes FARDC-UPDF de travailler dans une parfaite collaboration. Nous avons constaté que les deux armées ne restent pas dans les mêmes camps. Pour nous c’est un mauvais signe. Nous leur demandons également d’intensifier des offensives contre ces rebelles afin qu’ils déposent les armes ou qu’ils soient tous neutralisés » a demandé Ricardo Rupande.

Pour rappel, l’armée congolaise et l’armée ougandaise ont signé mercredi 1er juin les documents qui autorisent la prolongation de deux mois, les opérations conjointes dénommées « USUJA » menées contre les rebelles des forces démocratiques et alliées (ADF) au Nord-Kivu et en Ituri.

Serge Mulimani

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.