dimanche, novembre 27

Beni/Esco-Kivu : « Le gouvernement nous a autorisé de fonctionner en attendant une solution durable au problème » (Jacques Mathumo)

Dans une interview accordée à rtr-beni.net, l’administrateur de la société Esco-Kivu, monsieur Jacques Mathumo, tout en présentant ses condoléances aux familles qui ont perdu les leur à cause de l’insécurité et ou de la pandémie de covid-19, indique que la société Esco-Kivu pionnière dans la vulgarisation et la commercialisation du cacao au Nord-Kivu et en Province de l’Ituri a été autorisée de fonctionner grâce aux plaidoyers menés auprès des autorités à tous les niveaux.

Selon ce cadre de ladite société, les autorités congolaises ont bien compris que la société Esco-Kivu participe au développement de la région de cette façon. Le problème avec les services de l’État dont l’ONAPAC et CENAREF étant très complexe, le Gouvernement congolais a estimé qu’il faut laisser les activités de la société Esco-Kivu continuer pendant qu’il cherche la solution durable à ce problème. Il a ajouté que, tous les points d’achats se trouvant dans des milieux sécurisés fonctionnent normalement sauf ceux de Kamango en chefferie de Watalinga et ceux se trouvant en secteur de Rwenzori, notamment Hamungupa et Ntoma et sur l’axe Beni-Komanda suite à l’insécurité.

« En chefferie des Watalinga, nous avons des difficultés d’approvisionner cette entité en monnaie pour assurer les achats, suite à l’enclavement de cette chefferie qui se trouve à la frontière avec l’Ouganda. Le problème étant posé aux autorités compétentes, j’espère que la solution sera trouvée dans le meilleur délai. Là où il y a la sécurité nos activités se passent normalement, la population est très contente », a déclaré monsieur Jacques Matumo.

A lui d’ajouter que : « Tous nos comptes bancaires sont déjà opérationnels. Nous profitons de l’occasion pour remercier toutes les autorités qui se sont impliquées à tous les niveaux, local, provincial et national ».

La rédaction

Partager

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *