vendredi, décembre 9

Beni : des apprenants et une enseignante restent introuvables depuis l’attaque mardi dernier des ADF à Maimoya

C’est une enseignante et quelques élèves et écoliers qui demeurent introuvables après l’incursion des rebelles de forces démocratiques et alliées, ADF dans le village Mayimoya, situé dans le groupement Bambuba-Kisiki en secteur de Beni-Mbau, territoire de Beni au Nord-Kivu.

C’est le président de la société civile de ce village qui a donné cette alerte ce jeudi 03 juin 2021 à la rédaction de www.rtr-beni.net.

« Les ADF ont attaqué le village Maimoya vers 10 heures du mardi dernier pendant que les enfants étaient à l’école. Ils avaient investi les quartiers Beni et Mahembe où se concentrent les écoles primaires et secondaires. Pendant la riposte de l’armée, plusieurs élèves et écoliers se sont sauvés dans plusieurs directions, certains ont été retrouvés vers Chani-Chani, mais jusqu’à présent une maitresse et quelques apprenants ne sont pas encore retrouvés. Nous ne savons pas s’ils sont au nombre de combien, c’est ainsi que nous appelons les militaires à retrouver ces enfants », a-t-il alerté.

De son côté, l’armée à travers son porte-parole dans la région, lieutenant Antony Mwaluchay rassure qu’elle fait tout pour retrouver ces disparus, indiquant qu’il ne peut pas révéler ses plans aux publics.

A la suite de cette Incursion, plusieurs habitants se sont vidés de cette agglomération, déplore le président de la société civile qui appelle les autorités de l’État de siège décrété dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri depuis le 06 mai dernier, à le rendre matériel en vue du retour de la paix dans cette partie du pays.

Serge Mulimani

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *