dimanche, mars 3

Beni : Arsène Mwaka inaugure neuf ponts sur les trente-quatre construits sur fonds propres

Le professeur Arsène Mwaka, candidat député national numéro 80 a remis dimanche 17 décembre 2023 neuf (09) ponts à la population de Beni, province du Nord-Kivu, dans l’Est de la république démocratique du Congo.

L’homme qui démystifie la construction des ponts jadis comme critère pour se faire voter aurait battu le record avec le nombre élevé d’ouvrages construits sur fonds propres issus de l’agriculture mais prêche les qualités d’un bon parlementaire.

Le professeur Arsène Mwaka bat le record dans ce domaine de construction des ouvrages d’intérêt public sur fonds propres qu’il remet à la population sans bruit.

En ville de Beni, il a construit trente-quatre (34) ponts avec l’argent issu de l’agriculture, selon ses propres mots. Ce dimanche, il a remis neuf (09) ponts à la population alors que le jour précédent il en avait remis sept (07).

Si le quartier Kasabinyole est relié à Mabakanga sur l’avenue Kalume de l’hôtel Vihum, c’est grace à Mwaka Arsène, s’est exclamé un pasteur satisfait.

Un pont qui nécessite le budget gouvernemental y a été jeté par ce fils de Beni qui a aussi remis d’autres ponts bétonnés à Kasabinyole Islamique dont l’un près de la résidence du paysan Pierrot Kolongo.

En commune Rwenzori, il a été remercié par la population rencontrée de part et d’autres des ponts nouvellement construits.

Commune Beu, plus de trois mille personnes (3. 000) sont venues témoigner l’inauguration d’un grand pont durable près de l’usine Power7 de Benengule.

A Mabolio, commune de Bungulu, il a remis deux ponts en un seul coup. Les habitants ont promis voter pour le national numéro 80 qui a prêché aussi la bonne citoyenneté. L’inauguration était réellement festive selon les témoignages de ceux qui ont communié avec Arsène Mwaka.

Toutes les tentatives des adversaires de la politique louche, ont été vite découragés par la population, elle-même qui s’approprie la candidature de Mwaka Arsène.

Kawa Ngoy Érick

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *