lundi, décembre 5

Agression de la RDC par le Rwanda : Muhindo Nzangi Butondo déterminé à mobiliser les étudiant(e)s à la formation militaire

Au cours de la cérémonie de clôture solennelle de l’année académique 2021-2022 vendredi 25 novembre à Lubumbashi, le patriote volontariste Muhindo Nzangi Butondo n’est pas passé par le dos de la cuillère pour parler de l’insécurité dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

Muhindo Nzangi Butondo pointe du doigt le Rwanda de vouloir balcaniser la RDC par cette agression. A ce stade, le ministre Muhindo Nzangi Butondo a d’abord salué le courage et la bravoure des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ainsi que le leadership fort du Chef de l’Etat, qui ne cède pas au chantage des pays voisins.

“Dans la perspective de la montée en puissance de l’armée Congolaise, une nouvelle politique de défense et sécurité a été pensée par le Gouvernement de la République. Elle prévoit notamment le service militaire obligatoire. C’est pour cela que, pour poser les bases de cette initiative, au niveau de notre secteur, dont l’une des missions est le service à la communauté. Nous avons l’obligation de mettre nos ressources au service de la cause commune de la Nation. C’est pour cette raison qu’en réponse à l’appel à la mobilisation générale lancée par Son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, président de la République et Commandant suprême des forces armées, les acteurs du secteur de l’ESU, réuni le 15 novembre dernier, ont dans leur déclaration jugé opportun d’élaborer des modules de formation à l’éveil patriotique, de préparation militaire, tout en manifestant leur disponibilité à collaborer avec les services compétents pour organiser des formations civiques, patriotiques et militaires. Il est heureux de voir que plusieurs établissements ont pris à bras le corps ces orientations et organisent des activités d’éveil patriotique,” a dit Muhindo Nzangi.

Et de poursuivre : “Dans cet élan, j’ai pris des contacts utiles avec les services du Ministère de la défense et les écoles militaires et/ou de guerre pour examiner la faisabilité d’un tel projet, aussi crucial qu’important. Par après, nous soumettrons ces propositions au Conseil des Ministres pour validation et/ou dispositions utiles. Notre souhait est que les étudiants bénéficient d’une véritable préparation militaire afin d’être des réservistes prêts, le cas échéant, à défendre l’intérêt national. Dans cette dynamique de mobilisation, je m’en voudrai de ne pas relever l’élan de solidarité manifesté par les professeurs, les scientifiques et les administratifs qui, en contexte, ont décidé de suspendre leurs différents mouvements de grève.”

Cependant, le gouvernement Congolais par contre continue de faire avancer les dossiers relatifs aux différents desiderata du Secteur de l’Enseignement Supérieur et Universitaire, indique Muhindo Nzangi.

“Très prochainement, je communiquerai par les canaux officiels les options levées à la suite des concertations avec le Ministère de la Défense et les Hautes écoles de formation militaire. Pour le moment, continuons de soutenir nos forces combattantes, vulgarisons les valeurs, principes et les symboles du patriotisme et demeurons vigilants,” a fait savoir le Warrior Muhindo Nzangi Butondo.

CellCom ESU & Dodo Mathe

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *