vendredi, août 19

Agression de la RDC par le Rwanda : le RCD-KML appelle les forces négatives à une cessation immédiate des hostilités, à déposer les armés et à s’inscrire au schéma de la paix

Alors que les Forces Armées de la République Démocratique du Congo « FARDC », appuyées par leurs partenaires, font face aux terroristes de l’Allied Democratic Forces (ADF) auteurs des massacres des populations civiles en territoires de Beni, d’Irumu et de Mambasa, la RD Congo connaît la résurgence du Mouvement du 23 Mars (M23) dans le territoire de Rutshuru depuis le 22 mai dernier.

Cette Nouvelle agression du pays par le M23 et son allié dénoncé officiellement par le gouvernement Congolais a entraîné des pertes en vies humaines, des déplacements massifs des populations, des pillages des biens de ces dernières et complique davantage la situation sécuritaire et humanitaire déjà précaire en province du Nord-Kivu.

Au regard de ces nouvelles hostilités qui prennent en contre-courant les efforts de pacification du territoire National et de développement du pays, et craignant par ce fait-même une dégradation de la situation sécuritaire dans la région, le RCD/K-ML :

  • Condamne fermement cette énième agression de la RDC sous couvert du « M23 » et appelle les Forces négatives (M23, ADF ; etc,…) à une cessation immédiate des hostilités, à déposer les armes et à s’inscrire dans le schéma de la paix tant désirée ;
  • Salue les efforts diplomatiques menés par le président de la République, Son Excellence Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, dont les retombées sur la pacification des provinces de l’Ituri, du Nord-Kivu et du Sud-Kivu offrent une possibilité de relancer le laborieux processus de paix dans la Région ;
  • En appelle au gouvernement de la République Démocratique du Congo à prendre à bras-le-corps la situation sécuritaire de l’Est du pays, à travailler sans désemparer à la réforme de l’appareil de défense et de sécurité de la RD Congo notamment en dotant les FARDC des moyens suffisants pour les rendre capables de répondre avec promptitude et efficacité aux besoins sécuritaires de la Nation, et éviter ainsi la sous-traitance des questions sécuritaires et de défense nationale de la RDC ;
  • Soutient les Forces Armées de la République Démocratique du Congo qui ne cessent de se donner pour défendre l’intégrité du territoire National, ainsi que la Police Nationale Congolaise ;
  • Encourage la jeunesse Congolaise de répondre à l’appel de l’armée en se faisant massivement enrôler pour servir sous le drapeau afin de renforcer la résistance patriotique aux multiples tentatives de balkanisation de notre pays et ainsi échapper à la tentation d’intégrer les groupes armés négatifs ;
  • Appelle toute la population Congolaise, et plus particulièrement celle de la partie Est du pays, à ne pas tomber dans le piège de la haine tribale, et à éviter de proférer des propos et de propager des messages xénophobes malgré les durs moments qu’elle traverse à ce jour ;
  • Exprime ses sincères condoléances aux familles éprouvées du fait des massacres des populations civiles et des guerres récurrentes à l’Est de la RD Congo, son soutien aux blessés de tout genre de ces tragédies, sa solidarité aux déplacés de guerre et sa compassion, doublée d’encouragement, avec toute la population Congolaise en ce moment de dure épreuve.

Pour clore, le RCD/K-ML félicite la Population Congolaise pour son éveil patriotique et son appui tous azimuts aux FARDC, preuve de l’existence de la Nation Congolaise entendue comme notre vouloir vivre ensemble sur l’entièreté du territoire National Congolais, conclu Antipas Mbusa Nyamwisi président national du Ressemblement congolais pour la démocratie Kisangani mouvement de libération.

Bienvenu Katava

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.