jeudi, juillet 29

Science

RDC-ESU : Muhindo Nzangi annonce la fermeture des institutions Universitaires et facultés non viables
Science

RDC-ESU : Muhindo Nzangi annonce la fermeture des institutions Universitaires et facultés non viables

Des instituts supérieurs, des universités et facultés non viables seront fermés d'ici peu. Cela sera fait au terme des enquêtes qui démarrent la semaine prochaine sur l'ensemble de la République. Muhindo Nzangi Butondo l'a dit ce lundi 12 juillet 2021 lors du lancement des travaux de renforcement des capacités des agents du Secrétariat Général, des services spécialisés et membres du cabinet de son ministère qui seront déployés sur terrain. Les résultats de ces enquêtes informatisées n'épargneront personne quelle que soit la casquette de l'initiateur. "On ne peut pas former un pilote dans un bananerain", a martelé le patron de l'ESU. Ces enquêtes seront transparentes pour que des grandes décisions soient prises au terme de ce travail qui sera bouclé à Kinshasa. Pour rappel, le...
Beni : des élèves finalistes ressortissants de Ruwenzori invités à regagner leurs milieux en prélude des examens d’État
Science

Beni : des élèves finalistes ressortissants de Ruwenzori invités à regagner leurs milieux en prélude des examens d’État

Des élèves finalistes inscrits dans les écoles des centres scolaires de Bulongo et Lume en secteur de Ruwenzori, dans le territoire de Beni au Nord-Kivu sont appelés à regagner leurs centres respectifs en prélude des examens d'État de la hors session prévus du 12 juillet prochain. C'est le chef de la sous division de l'enseignement primaire, secindaire et technique (EPST) Bulongo qui a fait cet appel ce samedi 03 juillet 2021. Dominique Sondirya Kambale invite les gestionnaires d'écoles et les chefs d'établissement qui ont accueilli ces apprenants qui ont fui l'insécurité dans leurs milieux de les permettre de regagner leurs centres pour passer les épreuves de la hors session. A cause de l'insécurité, les centres scolaires de Bulongo et Lume dans le secteur de Ruwenzori avaie...
Sud-Kivu : des élèves Burundais et Congolais en sit-in au bureau du HCR Baraka pour réclamer leur prise en charge
Science

Sud-Kivu : des élèves Burundais et Congolais en sit-in au bureau du HCR Baraka pour réclamer leur prise en charge

Un groupe d'élèves en majorité des finalistes de camps de réfugiés Burundais de Lusenda en secteur de Tanganyika, territoire de Fizi au Sud-kivu ont quitté leur village ce lundi 28 juin 2021 en pieds pour la ville de Baraka où ils organisent une série de sit-in au Bureau du haut commissariat pour les réfugiés (HCR) et aussi de la commision nationale pour les réfugiés (CNR) pour réclamer leur prise en charge par le HCR de leurs frais scolaires. A en croire ces élèves, depuis l'année scolaire 2020-2021, seule l'organisation Actionaid avit payé pour eux trois (3) mois de leurs frais scolaires et jusqu'à présent rien comme intervention du côté HCR pourtant chaque année leurs frais scolaires proviennent de cette organisation des nations en charge des réfugiés. "Nous sommes venus récl...
Ituri-EPST: l’enseignement sacrifié à cause de l’insécurité
Science

Ituri-EPST: l’enseignement sacrifié à cause de l’insécurité

Les populations des localités de Makumbo, Lukaya, Makumo, Sambango et Ngaka jadis touchées par les atrocités commises par les rebelles des forces démocratiques alliées (ADF) n'ont toujours pas retournées dans leurs villages. Après les enquête menées, seul Makumo regorge la quasi totalité des habitants. Certains partents voire leurs domiciles le matin et retourner le soir dans les milieux sensés être sécurisés. C'est le cas de Sambango ,Ngaka et Masana. Ils expliquent cette situation par le fait que, le calme n'est toujours revenu. Notons que, les disparus n'ont toujours pas retournés malgré certains qui avaient été retrouvés abattus . Le secteur éducatif reste le plus oublié dans l'axe Makumbo-Biakato à cause de l'insécurité grandissante dans une zone où l'on vit l'extrême dé...
Nord-Kivu : l’ONAPAC Beni donne sa version au tour du conflit qui l’oppose avec Esco-Kivu
Science

Nord-Kivu : l’ONAPAC Beni donne sa version au tour du conflit qui l’oppose avec Esco-Kivu

Par respect à la population de Beni et environ, le directeur de l'office national des produits agricoles du congo à Beni, ONAPAC en sigle, ingénieur Nicodème Mulumba wa Kasongo, dit donner le nœud de problème entre cet office de l'État congolais et la société Esco-Kivu œuvrant à Beni, province du Nord-Kivu. "De 2015 à 2017, il y avait un protocole d'accord entre ONAPAC et Esco-Kivu. Au lieu que Esco-Kivu puisse payer le 3% de la valeur FOB, cette société avait payé 1% puis 1.5%, et 1%, c'était le montant que l'ONAPAC avait laissé à Esco-Kivu pour que celui-ci puisse faire l'encadrement. A 2016, nous étions déjà dans les cinq cents milles (500 000) USD que l'office national des produits agricoles avait laissé à son partenaire pour encadrement, voilà même le nœud du problème parce qu...
Beni : Enfin, les cours ont repris dans la commune rurale de Bulongo
Science

Beni : Enfin, les cours ont repris dans la commune rurale de Bulongo

Les cours ont repris avec timidité ce jeudi 22 avril 2021 dans la commune rurale de Bulongo, en secteur de Ruwenzori dans le territoire de Beni, province du Nord-Kivu, après plus d’un mois de suspension due à la dégradation de la situation sécuritaire dans cette contrée. Cette reprise est intervenue au lendemain d’une réunion qui avait réuni autour du bourgmestre de cette commune rurale, tous les intervenants dans le secteur éducatif de cette entité. Le sous proved de la sous division de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST) Tsongo qui confirme cette reprise à Bulongo, indique cependant que, les cours tardent toujours à reprendre dans la commune voisine de Lume. Dominique Sondirya attribue cela aux parents d’élèves qui tardent toujours à envoyer leurs enfants à ...
Beni : Première journée des journées sans activités scolaires à Kasindi, les portes des écoles sont restées fermées.
Science

Beni : Première journée des journées sans activités scolaires à Kasindi, les portes des écoles sont restées fermées.

Ce mercredi 14 avril 2021 était la première des journées sans activités scolaires dans le centre scolaire Kasindi en groupement Basongora, territoire de Beni en province du Nord-Kivu, pour exiger le retour de la paix mais aussi le départ de la Mission de l'Organisation des Nations Unies pour la Stabilisation au Congo (MONUSCO). Toutes les écoles ont fermé leurs portes dans le centre scolaire Kasindi. Peu des blancs bleus ont été visibles sur le chemin de l’école, mais quelques temps plus tard, ils ont été renvoyés à leurs domiciles.Pour les chefs d’établissement qui ont pris cette décision mardi 13 Avril au cours de leur rencontre extraordinaire, cela est l’expression de leur ras le bal face à la situation sécuritaire désastreuse dans la région de Beni où les rebelles des Forces...
Manifestations anti-MONUSCO : Les écoles de Kasindi s’allient aux actions des forces vives et décrètent des journées sans activités scolaires
Science

Manifestations anti-MONUSCO : Les écoles de Kasindi s’allient aux actions des forces vives et décrètent des journées sans activités scolaires

La décision est ressortie d'une réunion des chefs d'établissement des écoles du centre scalaire de Kasindi, tenue ce mardi 13 Avril 2021 dans une des salles de l'école primaire Wasingya. Pour les chefs d'établissements qui ont participé à cette rencontre, le secteur éducatif ne peut se désolidariser des actions des forces vives qui manifestent contre l'insécurité grandissante dans la région de Beni et l'inefficacité des soldats de la Mission de l'Organisaation des Nations Unies pour la Stabilisation au Congo (MONUSCO), vu qu'il est aussi touché directement par cette situation d'insécurité. Se confiant à la rédaction de rtr-beni.net, le chef du centre scolaire de Kasindi, Mbema Bwana Ndeke a indiqué que, cette décision est aussi une façon pour le centre scalaire de réclamer le re...
Nord-Kivu : pas d’éventuelle éruption volcanique à Nyiragongo mais la vigilance reste de mise
Science

Nord-Kivu : pas d’éventuelle éruption volcanique à Nyiragongo mais la vigilance reste de mise

C'est depuis quelques jours que des rumeurs gagnent la toile et les esprits de la population du Nord-Kivu, sur une éventuelle éruption du volcan de Nyiragongo. Des volcanologues rassurent qu'il n'y a pas d'éventuelle éruption volcanique, mais précisent que la vigilance reste de mise. C'est ce qu'a dit Docteur Adalbert Muhindo, Directeur général de l'observatoire volcanologique de Goma (OVG) , à l'issue d'un échange avec le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Nzanzu Kasivita Carly, le vendredi 26 mars 2021. " Il n'y a pas d'inquiétude jusque là. L'activité reste concentrée à l'intérieur des cratères centrales mais sur le flanc il n'y a pas encore d'impact". Il indique que l'alerte est aux couleurs jaunes, ce qui signifie une vigilance. Le DG de l'OGV indique que les donnée...
Beni : Des formations en moindre coût initiées par l’ILAF
Science

Beni : Des formations en moindre coût initiées par l’ILAF

L'Institut Logistique Afrique, ILAF en sigle vient de lancer depuis Lundi 15 Mars 2021 une serie de formations des agents du terrains, gestionnaires des ressources humaines et les experts en suivie et évaluation des projets. Selon le professeur Na Nguy Jean Pierrot expert formateur en logistique humanitaire présent à Beni pour ce travail, les intéressés ont la chance de se faire inscrire à l'hôtel Vihum situé au quartier Mabakanga en commune de rwenzori ville de Beni où les formations ont été lancées et se déroulent. Pour quatre vingt dollars américains (80), les intellectuels ont droit à une formation, les modules de formation, le brevet et un coatching impeccables rassure le point focal de cette institution dont le renon n'est plus à démonter Cependant, trois formations et ...