jeudi, octobre 28

Politique

RDC : “La république n’accordera aucun pardon aux magistrats qui auront facilité la corruption” (Sama Lukonde)
Politique

RDC : “La république n’accordera aucun pardon aux magistrats qui auront facilité la corruption” (Sama Lukonde)

«La République démocratique du Congo n’accordera aucun pardon aux magistrats qui auront facilité tout acte de corruption et de deniers publics», a déclaré mardi 19 octobre le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, lors de l’ouverture des états généraux de la lutte contre la corruption en RDC. Il attire singulièrement l’attention des magistrats et agents de la police judiciaire «qui doivent pleinement jouer leur rôle». Il faut évaluer la lutte contre la corruption à travers son cadre juridique, relever les défis et trouver des pistes de solution. C’est ainsi que l’apport des magistrats est très attendu pour améliorer le climat des affaires, ajoute Sama Lukonde. Le but des états généraux de lutte contre la corruption est de poser le diagnostic de ce fléau et se projeter pour ...
Sud-Kivu : le parti politique « Congrès National Congolais » implanté officiellement en ville de Baraka
Politique

Sud-Kivu : le parti politique « Congrès National Congolais » implanté officiellement en ville de Baraka

Le parti politique Congrès National congolais (CNC), un parti cher au ministre d'Etat et ministre de l'urbanisme et habitat son excellence Puis Muabilu Mbayu Mukala a été installé officiellement dans la ville de Baraka au Sud-Kivu ce dimanche 17 octobre 2021 par l'equipe interfédérale du Sud-Kivu 1. Trois activités ont été organisées par cette délégation, c'est notamment l'implantation du parti à travers une matinée politique suivie d'une visite à l'hôpital d'Etat où le CNC a payé une facture de la maternité pour trois mamans qui traînaient pour leur sortie et afin prendre le siège officiel où abritera ce nouveau parti dans la ville de Baraka. Interviewé par la presse , monsieur Poncien Musomerwa Bikelongabo interfédérale du CNC Sud-Kivu 1 s'est dit satisfait de la manière dont ...
RDC-CENI: Jonas Kasimba félicite l’honorable Paul Vahumawa après son entérinement au poste du rapporteur adjoint
Politique

RDC-CENI: Jonas Kasimba félicite l’honorable Paul Vahumawa après son entérinement au poste du rapporteur adjoint

Quelques heures après l'entérinement par l'Assemblée nationale de la nouvelle équipe de la commission électorale nationale indépendante en république démocratique du Congo, des réactions fusent de partout. Parmi cette nouvelle équipe figure l'un des fils du territoire de Beni, Paul Vahumawa au poste du rapporteur adjoint, Jonas Kasimba s'en félicite. "Je félicite l'honorable Muhindo Vahumawa Paul. C'est à l'issue de la validation du rapport de la commission paritaire de l'Assemblée nationale que Muhindo Vahumawa est passé rapporteur adjoint de la commission électorale nationale indépendante, CENI en sigle, en attendant la confirmation par le chef de l'état Félix Tshisekedi", a indiqué Jonas Kasimba, l'un des notables de la province du Nord-Kivu. Pour rappel, l'assemblée natio...
RDC-Emirats Arabes Unis : Abu-Dhabi remet une enveloppe d’un milliard de dollars et 30 véhicules militaires blindés à la RDC
Politique

RDC-Emirats Arabes Unis : Abu-Dhabi remet une enveloppe d’un milliard de dollars et 30 véhicules militaires blindés à la RDC

Le président de la république démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi a eu une réunion bilatérale dimanche 10 Octobre avec son Altesse Mohammed Ben Zayed Al Nahyane, prince Héritier d'Abu Dhabi et Commandant suprême des forces armées des Émirats Arabes Unis. Le transport et des logements sociaux, le secteur économique, de l’énergie, des mines, urbanisme et habitat, la sécurité et la défense étaient les points saillants de cette réunion. Un intérêt manifeste de la part des deux parties a été constaté dans le cadre du renforcement des relations entre les deux pays qui entendent créer un partenariat gagnant-gagnant . Un milliard de dollars et des véhicules militaires blindés ont été remis à la RDC. Au niveau sécuritaire, les Emirats ont manifesté la ferme volonté d'aider...
RDC-Emirats Arabes Unis : Félix Tshisekedi et Mohammed Ben Zayed explorent les opportunités d’investissements
Politique

RDC-Emirats Arabes Unis : Félix Tshisekedi et Mohammed Ben Zayed explorent les opportunités d’investissements

En visite officielle aux Émirats Arabes Unis, le Président de la république démocratique du Congo, Félix Antoine Tshisekedi depuis samedi 9 octobre dans la soirée a eu une réunion bilatérale ce dimanche avec son Altesse Mohammed Ben Zayed Al Nahyane, prince Héritier d'Abu Dhabi et Commandant suprême des forces armées des Émirats Arabes Unis. Cette rencontre au sommet est l'occasion d'explorer les opportunités d'investissements dans plusieurs domaines, rapporte la Cellule de communication de la Présidence. «La présence des ministres des Affaires étrangères, de l'Urbanisme et habitat, des Hydrocarbures ainsi que celui des Affaires foncières dans la délégation présidentielle traduit la volonté du Chef de l'Etat de ramener des investissements Emiratis dans le domaine immobilier et a...
RDC : «Avec la volonté politique, on peut encore tenir les élections en 2023» (Corneille Nangaa)
Politique

RDC : «Avec la volonté politique, on peut encore tenir les élections en 2023» (Corneille Nangaa)

«Avec la volonté politique, on peut encore tenir les élections en 2023», a déclaré samedi 9 octobre 2021, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), Corneille Nangaa. «Il est donc indispensable qu’on commence les préparatifs», a-t-il conseillé, lors de la journée scientifique organisée par la faculté de Droit à l’Université de Kinshasa (UNIKIN). Corneille Nangaa affirme que parmi ces préparatifs, il faudrait commencer par trouver son remplaçant. La tenue des élections en 2023 est une question de volonté politique et non un problème technique et financier, fait-il savoir. Pour M. Nangaa, c’est un débat républicain sur les enjeux majeurs des élections. Il reste convaincu que les élections de 2023 peuvent s’organiser avec les trois opérations mutu...
RDC : « Je ne comprend pas pourquoi les députés nationaux ne s’intéressent pas trop aux questions sécuritaires comme ils l’ont fait dans la plénière de la RAM » (Me Achille Kapanga)
Politique

RDC : « Je ne comprend pas pourquoi les députés nationaux ne s’intéressent pas trop aux questions sécuritaires comme ils l’ont fait dans la plénière de la RAM » (Me Achille Kapanga)

Ce jeudi 07 octobre courant, maître Achille Kapanga s'est exprimé sur plusieurs questions qui font là une en République Démocratique du Congo. Cet ancien maire de la ville de Beni, pense que les élus nationaux ne font pas avancer les choses sur le plan sécuritaire. "Nous les avons vu tous se lever en l'Assemblée nationale lors de la plénière qui a statué au tour de la taxe RAM. A l'Est, la population veut savoir réellement ce qui bloque ces députés nationaux de ne pas s'unir pour l'insécurité à Beni et Ituri; Je demande aussi aux députés provinciaux d'aider le gouverneur à avoir la solution au problème de l'insécurité au Nord-Kivu et en Ituri. Bien que nous soyons sous état de siège, les élus provinciaux devraient toujours collaborer avec les exécutifs provinciaux de ces deux provi...
RDC : « Chers députés nationaux, au lieu de donner du sel et du savon à la population, unissez-vous pour vaincre l’insécurité » (Me Achille Kapanga)
Politique

RDC : « Chers députés nationaux, au lieu de donner du sel et du savon à la population, unissez-vous pour vaincre l’insécurité » (Me Achille Kapanga)

Pour maître Achille Kapanga, les députés nationaux ont oublié leur réelle mission en s'occupant de la distribution du sel, du savon et autres biens. Il l'a dit ce jeudi 07 octobre 2021 devant la presse à Kinshasa. "Assister la population ne pas mauvais, mais il faut voir la priorité et la nécessité: A cette période de la rentrée scolaire, les députés nationaux devraient aussi plaider en faveur des enseignants et même des médecins qui sont en grèves. Chez nous à Beni et Ituri, la priorité c'est la sécurité. Ces derniers temps, nous constatons malheureusement que lorsque nos élus sont en vacances parlementaires, ils oublient leur réelle mission et s'occupent des assistances", s'est étonné cet avocat au barreau de Kinshasa. L'intégralité de son message dans cet élément sonore ...
Nord-Kivu : « Les FARDC doivent faire attention, les ADF commencent à porter les noms des nandes pour les noyer et faire la diversion » (Jonas Kasimba)
Politique

Nord-Kivu : « Les FARDC doivent faire attention, les ADF commencent à porter les noms des nandes pour les noyer et faire la diversion » (Jonas Kasimba)

Ce mercredi 06 octobre 2021, une image de deux présumés rebellles des forces démocratiques alliés,ADF circulait sur les réseaux sociaux, ces deux combattants dont une femme et un homme porteraient les noms de Kavugho et son gérant Mumbere ( noms d'origines nandes) selon le message écrit sur cette image. Face à ces nominations, plusieurs personnalités de la communauté nande n'ont pas resté sous silence, c'est le cas de Jonas Kasimba, entrepreneur et natif de la province du Nord-Kivu, à Beni qui "demande aux FARDC de faire attention, les ADF commencent à porter les noms des nandes pour les noyer et faire diversion". A lui d'ajouter: "Dans le but d'accréditer la fameuse thèse de triste mémoire ; dire que les nandes sont complices de leurs propres massacres, le gouvernement doit ...
Sud-Kivu : la société civile de Baraka demande la libération sans condition de 3 otages des agents de IMC kidnappés à Fizi
Politique, Sécurité

Sud-Kivu : la société civile de Baraka demande la libération sans condition de 3 otages des agents de IMC kidnappés à Fizi

Enlèvement l'avant midi du mardi 5 octobre 2021 sur le tronçon routier Baraka-Fizi au Sud-Kivu par les hommes armés non autrement identifiés, trois otages humanitaires de l'organisation non gouvernementale internationale nommée International Médical Corps (IMC) restent entre les mains de leurs ravisseurs. Ces agents avaient quitté leur base de Baraka en mission de service à 9 heures 30 minutes ils devaient se rendre successivement à Kanguli et Abala en secteur de Mutambala en cours de route où ont été obligés de sortir dans leur véhicule en destination de la brousse, indique les sources humanitaires. La nouvelle société civile congolaise (NSCC) coordination urbaine de Baraka s'inquiète de ce nouveau cas d'enlèvement survenu dans cette zone, tout en condamnant cet acte commis par...