jeudi, juillet 29

Beni: Nouvelle variété des maïs « ZM 625 » disponible (Ir Paul Baraka)

Une nouvelle variété des maïs est disponible à Beni. ZM 625 c’est cette semence d’origine congolaise qui se cultive facilement dans plusieurs champs en provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Selon l’agronome Paul Baraka, cette semence a été longtemps réclamée par les cultivateurs de la contrée. Ce spécialiste dans la culture des maïs à Beni, demande à la population de s’approprier cette nouvelle variété des semences ZM 625.

« Quand je sensibilisais la population au tour de la variété Bazooka, le grand besoin des cultivateurs était des maïs qui peuvent beaucoup produire et qu’on pouvait vendre en grande quantité. J’informe à toute la population que cette nouvelle semence est déjà disponible, cette variété qui arrive après sollicitations des cultivateurs c’est ZM 625 » a indiqué l’ingénieur Paul Baraka

« A cette période de la saison, qu’ils passent acheter ces semences ZM 625 fournit par le partenaire Premilog. Nous devons cultiver cette semence, elle est du Congo, notre pays, il n’est pas de l’Ouganda comme la variété Bazooka, elle produit bien et facilement, moi je l’ai déjà expérimentéé. Il y a des emballages de 2 kg, 5 kg, 10 kg et autres » ajoute ce spécialiste en culture des maïs dans la région.

Il invite tous ceux qui en ont besoin, de passer leur commandes au bureau de Premilog à Beni au boulevard Nyamwisi près du pont Kilokwa ou au domicile de l’agronome Paul Baraka, se trouvant en commune Mulekera, quartier Tamende à quelques mètres du temple de l’église anglicane où un lot important des semences de maïs ZM 625 est déjà disponible.

Il sied de préciser que, cette semence de Premilog de l’entrepreneur Simon Kazungu, député honoraire du Nord-Kivu est déjà appréciée par la population dans plusieurs milieux de la partie sud de la province précitée.

Nombreuses gens se précipitent pendant cette période de saison pour acheter ladite semence qui poussent facilement sur le sol benicien.

Bienvenu Katava

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *